Communication Facilitée (CF)/Psychophanie

Communication Profonde Accompagnée (CPA)

Thérapie transpersonnelle

Historique

Rosemary Crossley a développé la communication facilitée en Australie en 1987. La Communication facilitée s'adresse plus particulièrement aux personnes privées de parole (autistes, IMC, polyhandicapés).

 

La Communication Facilitée (CF) est surtout pratiquée auprès des personnes en situation de handicap : mutiques, sourdes, etc. Avec l'aide d'un partenaire "Facilitant" qui lui soutient la main, la personne emprunte le système sensoriel et cognitif du Facilitant afin d'exprimer sa pensée, ses émotions, ses besoins, faire des choix. Choix qu'elle ne peut faire par la parole conscience ou par des gestes volontaires. Le texte tapé est lu au fur et à mesure avec l'accord du Facilité ou bien certaines parties du texte resteront confidentielles à sa demande. Ce processus de communication est destiné à suppléer l'incapacité à communiquer consciente et volontaire. Nous ne percevons qu'une partie de l'Etre, celle qui concerne ses capacités physiques et intellectuelles. A ce niveau de conscience profonde, tous les hommes sont égaux, le handicap n'existe plus.

La fréquence de communication se fera en fonction des comportements, de l'écoute et de l'observation que vous avez de votre enfant. Et s'il est verbal, à sa demande !

Est-ce que tu veux me prêter ta main ? Je pose cette question avant de débuter la frappe afin de m'assurer que la personne privée de parole est d'accord pour interagir avec moi (autorisation indispensable). Un cadre est posé avant de commencer toute séance, le souhait de vouloir taper ou non, l'autorisation donnée au parent présent d'intervenir et de me dire s'il y a quelque chose que je n'ai pas perçu et qui la gêne (c'est vous qui connaissez votre enfant). Je m'adapte toujours au Facilité, quel que soit son degré de handicap.

Les bénéfices de cet outil : "Impact thérapeutique de la Communication Facilitée chez 12 personnes autistes" /étude du Dr Bruno Gepner (2001)

Association Avenir des Possibles à Lunel

La Psychophanie (mise au jour de l'être profond) permet d'accéder à un registre émotionnel et affectif indicible par la parole et s'adresse à tous. La personne "branchée" sur son partenaire de communication lui soutient la main et peut ainsi frapper sur un clavier un langage structuré, provenant de son inconscient, exprimant ainsi ses désirs et sentiments profonds. Elle donne des informations que le Facilitant ne peut connaître, prouvant que c'est bien sa pensée qui s'exprime. Cet outil permet de libérer notre psychisme pour ramener l'harmonie intérieure. Cette approche peut être complémentaire à tout autre travail thérapeutique.

La Communication Profonde Accompagnée (CPA) développée par Martine Garcin-Fradet à partir de la Psychophanie et de la psychologie transpersonnelle de Pierre Weil, a mis au jour la dimension conscience globale. 

"La Communication Profonde Accompagnée® permet de poser sur notre vécu un regard élargi. Nous quittons l’identification à nos blessures et l’expansion de conscience qui en résulte favorise le renouveau dans nos vies. L’espace du coeur devient alors disponible pour que les situations bloquées se dénouent et que  les émotions résiduelles se libèrent . 

Il s’agit d’une approche transpersonnelle alignée sur le plan de conscience du cœur."

Au cours d'une séance, le Facilitant écoute ce qui est là et qui est prêt à être transformé. 

Les bénéfices de la Communication Profonde Accompagnée

Les bénéfices sont multiples parce que l'accès à l'inconscient permet de libérer des peurs inconscientes, des mémoires anciennes, des programmes inconscients dans notre inconscient individuel, transgénérationnel et familial, et collectif. La plupart du temps, pendant ou après la séance, l'apaisement s'installe, puis les transformations s'opèrent pendant le temps d'intégration et nous permettent concrètement de modifier nos comportements pour être en phase avec nous-même, de ne plus réagir face à certaines situations. Cette thérapie permet l'alignement, c'est-à-dire que nos comportements soient en accord avec qui nous sommes, et ce que nous voulons être au plus profond de nous-même. Petit à petit, vous devenez plus libre d'ETRE qui vous êtes, de faire des choix conscients parce que vous vous libérez de poids de conditionnements, de mémoires, de croyances limitantes. Cet outil vous permet de vous reconnecter à vos ressources, à votre potentiel et de le déployer.

J'ai moi-même bénéficié de cette thérapie pendant plus de dix ans et ce cheminement personnel me permet de vous accompagner dans le respect de votre singularité, à votre rythme. 

Je suis toujours facilitée, et supervisée dès que nécessaire. Je participe également à des ateliers de partage avec d'autres Facilitants.

Quelle fréquence ?

Comme toute démarche thérapeutique, vous vous engagez vis à vis de vous-même pour aller vers un mieux ETRE, et cela nécessite une prise en charge à fréquence régulière.

Je conseille 1 séance/mois afin que vous observiez et viviez les changements dans votre quotidien et à votre rythme.

Comment se déroule une séance ?

Le Facilitant (Thérapeute) soutient la main de la personne (Facilité) qui s'exprime en frappant avec un doigt sur un clavier, écrivant son vécu profond (émotionnel) ou telle qu'elle a cru le vivre. Elle donne des informations que le Facilitant ne peut connaître, prouvant que c'est bien sa pensée qui s'écrit. Le texte est ensuite décodé par le Facilitant mais n'impose pas une interprétation, seul le Facilité doit en avoir la résonance. Le travail thérapeutique est déjà présent par le simple fait de l'avoir tapé et lu et dans les semaines suivantes un travail profond se fera seul, au niveau inconscient, ré-harmonisant peu à peu l'état émotionnel, psychique voire même physique.

Scroll down